ALOA en Guadeloupe

ALOA en Guadeloupe

Afin de donner une première impulsion au projet, qui vise à couvrir l’ensemble du littoral des îles de Guadeloupe et de Saint-Martin, trois secteurs d’étude prioritaires du littoral guadeloupéen, traitant de problématiques spécifiques, ont été identifiées pour mener les premières actions. Il s’agit des bandes côtières des communes de  » Le Moule  » et de  » Saint-François  » ainsi que de l’ensemble du périmètre côtier du  » Grand Cul-de-Sac Marin « .

Les rivages de la commune du Moule ont été retenus comme prioritaires pour faire l’objet d’une prospection systématique du trait de côte. Les critères de sélection de ce secteur sont : la densité et la diversité des vestiges archéologiques, la diversité géomorphologique des faciès côtiers et des occupations actuelles, ainsi que l’implantation, sur la commune, du Musée Edgar Clerc comme lieu de médiation et d’exposition des résultats.

Les rivages de la commune de Saint-François ont été retenus pour la présence de deux sites majeurs : Le cimetière colonial de la plage des Raisins Clairs, station balnéaire très fréquentée de longue date, fera l’objet d’une collecte documentaire participative en vue de modéliser l’évolution du site au cours des dernières décennies. Le secteur de la pointe des Châteaux permettra d’aborder les questions de gestion des patrimoines naturel et culturel dans un contexte de site protégé à forte attractivité touristique.

Le secteur du Grand Cul-de-Sac Marin offre une diversité de faciès morphologiques, de types d’occupation et d’activités (plages, mangroves, villages côtiers), et un patrimoine culturel riche, à la fois terrestre et subaquatique, illustrant différentes périodes.